Mets ton jogging saison II #3, aux capuçins

Mets ton jogging saison II #3, aux capuçins dirigé par Isabelle L’Helgouach Mardi 2 avril Isabelle L’Helgouach nous a mis en jogging. Comme elle le fait avant de jouer. Elle nous a dit qu’on lisait avec nos voix de la forêt, elle nous a proposé de lire dans le corps de ces archétypes de travail, le…

Mets ton jogging de gala à Rêve de port

Mets ton jogging de gala à Rêve de port Vendredi soir, c’était rêve de port, 2ème édition. Porté par l’association du même nom,  Il s’agissait cette fois pour la cinquantaine de curieux de partir à l’aventure de l’écriture poétique et photographique, une nuit durant, sur le port de Brest. Il s’agissait pour nous d’échauffer les…

Jean Paul Lastenette à la demande du GAB 29

Jean-Paul Lastenette à la demande du GAB 29 #2 Jérôme : Salut Ronan, ca te dit de revenir animer l’AG du Groupement des agriculteurs bios du finistère ? Ronan : Pourquoi pas. Jérôme : Cette année le thème c’est égalité Homme Femme. Ronan : Ok. J’y connais pas grand chose, mais ok. Au fait on…

Atelier critiques solidaires #8

Atelier de critiques solidaires #8 Ce matin, mercredi 20 février 2019, il y eut, à Brest même, un atelier de critique solidaire. C’était aux ateliers de la Maison du Théâtre et nous étions 4: Ronan Le Fur(cie gigot bitume- 29) et Morwenna Prigent(cie Les ClaKBitumes-29) étaient animateur et maitre du temps. Les deux participants étaient :…

Bénévoles dans tous les sens

Bénévoles dans tous les sens Qu’est ce qu’il se passe devant une œuvre – ou qu’il ne se passe rien ? D’ou vient le fait qu’on s’ennuie parfois en regardant une œuvre ? Parfois le public rencontre des œuvres impénétrables, comme indisponibles ou délibérément muettes, refusant de communiquer avec eux. Cet échec de communication est d’autant plus…

Bénévoles se laisse aller

Bénévoles, semaine 1 Piétinements frénétiques Des serpents recouvrent ton corps Tu ne vois plus rien Tu ne sais plus qui tu es Grosse chaleur dans le dos Tu entends des bombes tomber Tu fais l’amour Tu te prends un coup de boule Tu te transformes en chien Sur le petit port du Korejou, tu appelles…